Précédent L’histoire de l’Ordre de Saint-Augustin  

Les Sœurs Augustines

Les Contemplatives

L’origine des Sœurs Augustines contemplatives remonte au treizième siècle. A partir du seizième siècle, il y eut aussi des communautés de déchaussées et de récollettes, sans que celles-ci soient pour autant séparées de l’Ordre des Augustines. Elles suivirent, à quelques modifications près, les Constitutions de leurs confrères masculins. Les Augustines connurent la même évolution (en 5 périodes) que les frères. En 1973, elles étaient 2213, réparties entre 123 communautés : 29 couvents en Italie, dont un appartenait aux déchaussées ; 85 en Espagne ; un en Suisse, à Malte, en Bolivie, en Equateur, aux Etats-Unis, au Chili, au Mexique et au Kenya. Quelques communautés de Contemplatives anglicanes suivent aussi la Règle d’Augustin.

Les Actives

Il est pratiquement impossible d’énumérer toutes les communautés de Sœurs Augustines actives. Une grande partie est agrégée à l’Ordre, autrement dit, elles font partie de la tradition spirituelle de l’Ordre des Augustins et constituent une grande famille. Voici tout de même quelques noms.

En Italie: Agostiniane della Ssma. Annunziata, Agostiniane dello Chiostro di Lucca, Agostiniane Riparatrici, Agostiniane Serve di Gesù e Maria, Agostiniane Oblate del Ss. Bambino Gesù, Figlie di Nostra Signora delle Missioni, Serve di Maria Ministre degli infermi, Agostiniane Figlie del Crocifisso, Congregazione del Divino Amore, Suore di Carità del Nostra Signora del Buono e Perpetuo Soccorso, Suore Scolastiche di Nostra Signora, Suore di Maria Immacolata.

En France: Hospitalières de Saint Thomas de Villeneuve, Augustines de Meaux, Augustines de Notre-Dame de Consolation, Augustines de Notre-Dame de Paris, Augustines du Saint-Cœur d'Angers et de Paris, Filles du Saint-Cœur de Marie, Hospitalières de Saint Augustin de Marseille, Oblates de l'Assomption Religieuses Missionnaires, Orantes de l'Assomption, Petites Sœurs de l'Assomption, Religieuses de l'Assomption.

En Espagne: Agustinas Hermanas del Amparo, Agustinas Misioneras, Concepcionistas Misioneras de la Enseñanza, Reparadores del Sagrado Corazón.

Aux Philippines: Augustinian Sisters of Our Lady of Consolation.

En Allemagne: Rita-Schwestern, Christenserinnen, Hedwigschwestern, Augustinessen Cellitinnen, Cellitinnen, Cellitinnen zur Hl. Gertrud, Cellitinnen zur Hl. Maria in der Kupfergasse, Barmherzige Schwestern, Schwestern vom Hl. Geist, Schwestern von der Hl. Monika.

En Belgique: Zwartzusters van Antwerpen, van Brugge, van Dendermonde, van Gent, van Halle, van Ieper, van Lier, van Sint-Truiden. Gasthuiszusters Augustinessen, Gasthuiszusters van Sint-Jan, Zusters Augustinessen van Sint-Niklaas, Pauvres Sœurs de Mons, Sœurs de Charité de Notre-Dame de Bonne-Espérance.

Aux Pays-Bas: Augustinessen van Sint-Monica, Augustinessen van Barmhartigheid.

Aux Etats-Unis: Sisters of Charity of the Incarnate Word, Sisters of the Incarnate Word and Blessed Sacrament.

En Angleterre: Sisters of the Sacred Hearts of Jesus and Mary.

Au Mexique: Agustinas de Nuestra Señora del Socorro, Religiosas del Verbo Encarnado, Religiosas del Verbo Encarnado y del Santisimo Sacramento. In Perù: Agustinas Hijas del Santisimo Salvador.

Au Chili: Hijas de San José.

En Argentine: Siérvas de Maria ministras de los Enfermos.

Au Congo: Petites Soeurs de la Présentation de Notre Dame.

Au Canada: Soeurs de Sainte Jeanne d'Arc.

En Suisse: Agostiniane della Presentazione.

En Pologne: Congregation of the Sisters of Saint Augustine in Poland.

En Indonésie: Congregasi Suster Santo Augustinus.

Précédent L’histoire de l’Ordre de Saint-Augustin